Impact des produits d’étanchéité et des agents antirouille sur les propriétés antiusure des lubrifiants

Le principal lubrifiant de circulation pour les applications industrielles entre en contact avec des agents antirouille et des produits d’étanchéité servant à prévenir les fuites. Q8Oils s’est penché sur ces produits et leur propension à altérer les propriétés antiusure des lubrifiants

Pour comprendre ce qui se passe si l’on omet de rincer correctement le système considéré avant sa mise en service et si l’on utilise une quantité excessive de produits d’étanchéité, Q8Research  a étudié la question.

Influence des agents antirouille

Pour étudier les effets des agents antirouille sur les performances d’un lubrifiant, Q8Research a procédé à l’évaluation d’un agent communément utilisé dans l’industrie papetière. Ce produit s’utilise pour prévenir la rouille et la corrosion lors de l’entreposage des composants d’une machine à papier ainsi que lors de leur assemblage, essentiellement pour en protéger les roulements et les paliers. En dépit du rinçage soigneux de la machine à papier après son assemblage, le système est susceptible de contenir encore une petite quantité d’agent antirouille.

Sur la base de l’expérience acquise par un constructeur de machines à papier, divers mélanges composés d’une huile Q8 Vermeer WD 220 et d’un antirouille présent dans des proportions de 0,5 % et de 3,0 % par rapport à la masse ont été soumis à plusieurs essais.

Résultats

Le tableau ci-après rend partiellement compte des résultats de ces essais.

Test Méthode Unité Q8 Vermeer WD Q8 Vermeer WD + antirouille à 0,5 % par rapport à la masse Q8 Vermeer WD + antirouille à 3,0% par rapport à la masse
Aspect visuel KPI 70 brillant et limpide brillant et limpide brillant et limpide
Aspect visuel      KPI 70 brillant et limpide brillant et limpide brillant et limpide
Pouvoir de désaération à 75 °C ASTM D 3427 min 9 10 11
Séparabilité de l’eau à 82 °C ASTM D 1401
Phase huileuse ml 40 40 40
Phase aqueuse ml 40 40 40
Phase émulsion ml 0 0 0
Durée de séparation min 10 15 15
Caractéristiques de moussage ASTM D 892
5 min de soufflage, seq. I ml 0 5 0
10 min de décantation, seq. I ml 0 5 0
Viscosité cinématique à 40 °C ASTM D 445 mm2/s 220,7 218,5 210,5
  • Les mélanges conservent un aspect brillant et limpide témoignant de la compatibilité chimique de l’agent antirouille avec l’huile Q8 Vermeer WD 220 tant que le niveau de traitement n’excède pas 3 % par rapport à la masse.
  • Toute augmentation de la proportion d’agent antirouille entraîne une diminution du pouvoir de désaération et de la séparabilité de l’eau. Néanmoins, les performances du mélange continuent à respecter les tolérances admises par les constructeurs et la baisse des performances aux essais se situe encore dans les limites de répétabilité des tests.
  • Les résultats de l’essai de moussage auquel sont soumis les mélanges indiquent que les propriétés de moussage des huiles Q8 Vermeer WD ne sont pas particulièrement affectées par l’agent antirouille.
  • Veuillez observer que la présence de cet agent antirouille a pour effet de réduire la viscosité cinématique à 40 °C. Une telle réduction était prévisible dans la mesure où la viscosité cinématique de l’agent antirouille s’élève approximativement à 50 cSt à 40°C, une valeur très inférieure aux 220 cSt de l’huile pour machine à papier.

Stabilité à l’oxydation

Le tableau ci-après rend compte de la résistance à l’oxydation du mélange en comparaison avec la valeur 100 % attribuée à une huile fraîche.

L’ajout d’un agent antirouille à une huile Q8 Vermeer WD est susceptible d’affecter la stabilité à l’oxydation du mélange. Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement que la vitesse de vieillissement de l’huile augmente aussi; mais la prudence est de mise.

Graph_sealants_antirust

Résistance à l’usure

Des chercheurs ont procédé à un essai d’usure dit à  quatre billes pour évaluer l’influence de l’agent antirouille sur les propriétés de protection contre l’usure de l’huile pour machine à papier étudiée. Le graphique ci-après rend compte des résultats de ces essais.

Wear Scar

L’agent antirouille est susceptible d’influencer de manière significative sur les propriétés de protection contre l’usure de l’huile pour machine à papier. Cette influence est faible lorsque la quantité d’agent antirouille présente dans l’huile pour machine à papier est limitée (p. ex. < 1 %), mais elle peut devenir significative en cas d’augmentation.  Cette variation est probablement imputable au fait que l’agent antirouille est également une substance  tensioactive en compétition avec les additifs antiusure.

Influence des produits d’étanchéité

Pour étudier l’impact des produits d’étanchéité sur les performances antiusure des lubrifiants, Q8 Research s’est livré à l’évaluation d’un produit d’étanchéité à base d’acétoxysilicone. Ce produit est utilisé  sur des turbines à gaz et à vapeur dont la lubrification des installations est susceptible d’être assurée par des huiles Q8 van Gogh et Q8 van Gogh EP. En cas d’utilisation d’une quantité excessive de produit d’étanchéité, on ne peut exclure tout risque de pénétration de ce produit dans le circuit de lubrification.

Résultats

L’exécution du test d’usure dit à quatre billes a permis de tester les propriétés antiusure (conformément à la norme ASTM D 4172).  Des essais ont été effectués en présence et en l’absence de produit d’étanchéité dans le lubrifiant étudié.

Le tableau ci-après rend compte des résultats de ces essais.

Sealants influence

Comme le lubrifiant et le produit d’étanchéité ne sont pas solubles, l’exécution de l’essai effectué en présence du produit d’étanchéité a nécessité l’ajout d’une quantité excessive de ce produit dans le lubrifiant. Bien que l’on puisse s’interroger sur la comparabilité des conditions d’essai avec les situations rencontrées dans la pratique, ces essais permettent de se faire une idée de ce à quoi l’on peut s’attendre dans de mauvaises conditions.

Conclusion

Bien que les agents antirouille et les produits d’étanchéité puissent être chimiquement compatibles avec divers lubrifiants, dans certaines conditions particulières (p. ex. volume résiduel/quantité excessive), ces agents et produits sont susceptibles d’influencer  les propriétés telles que les performances antiusure des lubrifiants. Cette influence est probablement imputable au fait que les produits d’étanchéité, les agents antirouille et les additifs antiusure agissent sur les mêmes surfaces en réduisant dès lors leur efficacité mutuelle.

Les essais auxquels nous avons procédé nous ont permis de nous faire une idée plus précise de l’impact des agents antirouille et produits d’étanchéité sur les performances des lubrifiants. Cet approfondissement des connaissances aide  Q8Oils à améliorer la qualité de ses services et la pertinence de ses conseils à la clientèle.

Pour toute question portant sur la compatibilité et la miscibilité de deux produits, veuillez prendre contact avec le service d’assistance technique de Q8Oils.

Contactez notre service d'assistance technique!

Joris van der List

De notre expert Joris van der List

Aprés 8 ans de service à notre institut de recherche Q8, Joris van der List a rejoint la division lubrifiants (Q8Oils) en 2011 pour devenir notre expert technique dans le marché de l'Energie (avec un cursus d'ingénieur mécanique).

Poser une question à Joris van der List

Suggérez un topic