Baissez vos coûts d’usinage par une bonne gestion des fluides de travail des métaux – Partie 1 sur 2

Bien qu’elle soit souvent négligée, la gestion des fluides de travail des métaux est un facteur essentiel dans le processus de fabrication. Une gestion inefficace, voire inexistante, des fluides de travail des métaux (MWF) diminue leur qualité et leur durée de vie et génère de graves problèmes dans le processus de production, comme la réduction de la durée de vie des outils, machines, etc. Les coûts des MWF et les autres coûts de fabrication qui sont associés ou influencés par les MWF seront alors élevés.

De bons principes de manipulation et d’élimination des fluides réduiront les coûts de MWF utilisés dans les machines dédiées aux opérations de meulage et découpage du métal. Les coûts de MWF peuvent être diminués par l’allongement optimal de leur durée de vie et la réduction de leurs coûts d’élimination. Cela entraînera également la baisse d’autres coûts dans le processus de fabrication car la gestion des MWF influence de nombreux processus.

Qu’ils ne coûtent rien ou qu’ils nécessitent de l’investissement, tous les bons principes entraînent une réduction importante des coûts de production globaux.

Voici quelques solutions simples qui peuvent résoudre un grand nombre de problèmes :

  1. Utilisez des produits de qualité plutôt que des produits à bas coût
  2. Limitez la palette de fluides MWF utilisés en interne
  3. Utilisez des lubrifiants et huiles hydrauliques compatibles avec vos MWF
  4. Utilisez de l’eau déminéralisée
  5. Effectuez une maintenance appropriée des MWF
  6. Tenez des suivis journalier/hebdomadaire

1. Utilisez des produits de qualité plutôt que des produits à bas coût

N’optez pas automatiquement pour des produits à bas coût. Un coût bas peut impliquer une mauvaise qualité du MWF. Généralement, les MWF de coût plus élevé sont meilleurs, plus stables, plus durables et offrent une meilleure protection. Grâce à toutes ces qualités, ils fonctionneront beaucoup mieux que les fluides ‘économiques’. Le coût des MWF représente généralement 0,5 % des coûts des processus de fabrication. L’économie réalisée par l’achat de produits ‘économiques’ sera annulée par les coûts de diminution de la productivité, d’usure des outils et de maintenance des MWF. Le fait de travailler avec seulement un ou deux fournisseurs de MWF aura également un impact dans leur temps de réaction si un problème survenait. Il est également très important de choisir des fournisseurs qui dotent leurs produits d’un service capable d’analyser rapidement la condition du MWF pour régler d’éventuels problèmes.

Plus d'informations sur la gestion des fluides de travail des métaux ?

2. Limitez la palette de fluides MWF utilisés en interne

De manière générale, un atelier ne devrait pas utiliser plus de trois types de MWF. Moins ils sont nombreux, mieux c’est. Différents MWF impliquent plus de main-d’œuvre et plus d’équipement. Le stockage de plusieurs produits peut également augmenter les coûts.

3. Utilisez des lubrifiants et huiles hydrauliques compatibles avec vos MWF

Le contaminant le plus courant dans les fluides de travail des métaux est la présence d’huiles parasites. L’huile parasite se forme quand des huiles de lubrification, graisses et fluides hydrauliques tombent dans le MWF ou quand des pièces de fabrication sont huileuses ou possèdent une couche anti-corrosion.

Il est possible d’acheter des lubrifiants, graisses et MWF auprès du même fournisseur ou au moins de veiller à leur compatibilité chimique. Les fournisseurs peuvent donner des informations à ce sujet. Sinon, il est facile de tester leur compatibilité en mélangeant des quantités égales de MWF et d’huile de lubrification. Le but est de déterminer à quelle vitesse le MWF et l’huile de lubrification se séparent. Plus vite les deux liquides se séparent, meilleure est leur compatibilité et moins vous aurez de problèmes à l’avenir.

4. Utilisez de l’eau déminéralisée

Les minéraux présents dans l’eau réagissent avec les émulsifiants du MWF. Ils augmentent également le taux de développement de bactéries et champignons, ce qui réduit la durée de vie du MWF. Plus il y a de minéraux dans l’eau, plus l’eau est dure. Certains fabricants de MWF proposent des produits stables spécialement conçus pour les eaux dures.

En déminéralisant l’eau, vous diminuez la quantité de minéraux présents et adoucissez l’eau, ce qui réduit l’impact sur le MWF. Autre bénéfice de l’eau déminéralisée : vous évitez les variations possibles de dureté de l’eau fournie par les sociétés de distribution d’eau. Vous maîtrisez le niveau constant de dureté ou douceur de l’eau que vous avez décidé.

Il existe plusieurs façons de déminéraliser l’eau, comme des systèmes de purification de l’eau, des désioniseurs et des systèmes d’osmose inverse. Les adoucisseurs d’eau ne sont pas recommandés car ils ne suppriment pas les ions chlorure et sulfate qui sont extrêmement corrosifs. Ils peuvent donc avoir un impact négatif au lieu d’être bénéfiques.

Cliquez ici pour lire la Partie 2.

Matthew Bloomer

De notre expert Matthew Bloomer

De formation chimiste, Matthew a rejoint Q8Oils en 2008, en qualité d'expert des fluides de Travail des Métaux (solubles), de par son experience et son cursus plus spécifiquement sur les aspects microbiologie et biocides.

Poser une question à Matthew Bloomer


Suggérez un topic