Focus fluide : étude de cas

Basée dans le Hertfordshire, au Royaume-Uni, Pope & Meads est une société d’ingénierie de précision établie de longue date, qui propose ses solutions aux secteurs des sciences, de la défense et l’aérospatial. Ses services incluent l’usinage ultra-haute précision, l’usinage classique, l’assemblage électromécanique, l’assemblage en salle blanche, l’approvisionnement en pièces et matériaux, les finitions/traitements spécialisés, le test et la vérification, l’inspection et le reporting, ainsi que le nettoyage de produits.

En pleine expansion, l’entreprise s’est dotée d’une nouvelle capacité de production qui l’a amenée à réaliser un investissement important à la fin 2016, avec l’introduction de sept machines neuves. En tant que client du groupe Cromwell, fournisseur de consommables, services et support, la direction de Pope & Meads a été invitée à l’événement semestriel de Cromwell, qui rassemble des leaders industriels pendant deux jours pour leur permettre de promouvoir leurs produits et expertise technique.

Depuis l’introduction de nouvelles machines haute vitesse, l’équipe de l’atelier machine avait identifié que la performance du fluide utilisé pour le travail des métaux n’était pas satisfaisante. C’est dans cet état d’esprit que Neil Morris, responsable d’atelier, a assisté à l’événement pour poser des questions et chercher des solutions.

Sur la recommandation d’Alan Mitchell, chargé de clientèle de Pope & Meads, Neil Morris a été présenté à Q8Oils, également présent en tant que partenaire de longue date du groupe Cromwell.  Ce contact initial a donné lieu à un rendez-vous chez Pope & Meads, pour que l’équipe de support technique de Q8Oils vienne évaluer la situation et chercher des solutions.

Neil Morris déclare :

« J’ai été impressionné que Q8Oils possède des équipes dédiées au soutien de ses clients professionnels. Dès la première visite, le technicien de terrain de Q8 m’a expliqué les causes de notre problème de stabilité de fluide, de façon très claire. Avec quelques produits chimiques simples, il m’a montré pourquoi nous obtenions une séparation du concentré, une baisse de pourcentage et une mousse excessive. Cela a confirmé mes doutes sur la capacité du produit à supporter l’augmentation des débits et rendements des nouvelles machines.  L’étape suivante a consisté à essayer un produit sur le conseil de Q8Oils qui s’est engagé à nous faire payer uniquement si le résultat était concluant. »

Une fois tous les objectifs du test finalisés et acceptés, Q8 a fourni un échantillon de Q8 Brunel XF 343 issu de sa nouvelle gamme de fluides de travail des métaux solubles haute performance, sans bore. Dès l’arrivée du fluide sur le site, le personnel Q8 est revenu l’installer sur deux nouvelles machines, une station de tournage et une station d’usinage vertical, installées pour répliquer tout le nouvel équipement récemment arrivé avec une variété de matériaux à traiter sur la période suivante.

Les essais ont duré plusieurs mois, totalement soutenus par les visites du technicien Q8. Neil Morris ajoute : « L’autre avantage que je n’avais pas prévu a été le service continu de Q8Oils. Ils viennent régulièrement tester les fluides pour vérifier qu’ils respectent les seuils spécifiés et nous transmettent les informations, ce qui nous aide à remplir nos obligations de Santé et Sécurité par rapport au personnel en contact avec des fluides de travail des métaux solubles. »

Le produit Q8 Brunel XF 343 a ainsi permis à Pope & Meads d’augmenter la durée de vie de ses outils pour de nombreux matériaux et de régler les problèmes de stabilité des fluides de travail des métaux, tout en continuant à utiliser ses conduites d’eau d’appoint. Grâce aux niveaux élevés de propreté, les machines restent sans résidu et procurent une excellente vision pour les opérateurs.

Matthew Bloomer

De notre expert Matthew Bloomer

De formation chimiste, Matthew a rejoint Q8Oils en 2008, en qualité d'expert des fluides de Travail des Métaux (solubles), de par son experience et son cursus plus spécifiquement sur les aspects microbiologie et biocides.

Poser une question à Matthew Bloomer

Suggérez un topic