Q8 Bach RSB et RSD améliorent la sécurité

Pour assurer un certain contact métal sur métal et un serrage ferme des laminoirs à froid, la viscosité de l’huile de laminage à froid doit être la plus basse possible. Toutefois, les huiles à basse viscosité ont généralement des points d’éclair bas et des émissions de COV indésirables. Ce n’est pas le cas de la nouvelle génération d’huile de laminage à froid Q8 Bach RSD avec un profil de sécurité amélioré.

La plupart des laminoirs à froid ont besoin d’une huile entière de laminage à froid  basse viscosité pour obtenir une qualité de surface du métal optimale. L’huile de laminage à froid est requise pour lubrifier l’engagement des cylindres et refroidir la bande de métal.

Pourquoi les laminoirs à froid nécessitent des huiles de laminage à froid à basse viscosité

Une viscosité réduite permet d’augmenter l’efficacité du refroidissement de l’huile de laminage à froid. Et à une vitesse accrue, une huile de laminage à froid basse viscosité est requise pour empêcher la formation d’un film hydrodynamique. Des viscosités plus élevées peuvent entraîner un film hydrodynamique à une vitesse de laminage élevée. La lubrification dans la zone hydrodynamique empêche un contact métal sur métal, entraînant une diminution de la friction et du serrage. Pour engager une bande de métal entre les cylindres et diminuer la rugosité de la surface, un contact métal sur métal est requis.

La viscosité de l’huile de laminage à froid doit donc être la plus basse possible dans les limites de conception. Pour les laminoirs à froid qui utilisent également l’huile de laminage à froid pour lubrifier leurs paliers, une viscosité minimum donnée est requise (par exemple, viscosité cinématique de 7,6 mm2/s à 40°C).

Les problèmes de sécurité des huiles à basse viscosité

Naturellement, les huiles à basse viscosité ont également des points d’éclair bas. Comme les températures dans certains laminoirs à froid peuvent être proches des points d’éclair des huiles de laminage à froid standard, de nouveaux développements ont été réalisés. Ces recherches sur l’augmentation des points d’éclair peuvent souvent être associées à la réduction des émissions de COV. Les molécules (organiques) plus petites ont un rôle important à la fois dans le point d’éclair et dans l’émission de COV. En plus de réduire les émissions de COV dans l’environnement, il s’agit également d’améliorer la qualité de l’air pour les personnes qui travaillent à proximité du laminoir.

Huiles de laminage à froid Q8 Bach RSD avec un profil de sécurité amélioré

Il y a plus de six ans, Q8Oils a lancé la gamme de produits Q8 Bach RSB avec des émissions de COV réduites et des points d’éclair plus élevés pour respecter les réglementations locales plus strictes sur les émissions et la sécurité. Récemment, les services de recherche de Q8Oils en Italie et aux Pays-Bas ont développé conjointement la nouvelle génération d’huiles de laminage à froid avec un profil de sécurité amélioré.

Cette nouvelle gamme, Q8 Bach RSD est basée sur la toute dernière technologie d’huiles de base synthétisées haute pureté, résultant en un point d’éclair élevé et un profil de sécurité avancé. Ces huiles contiennent des additifs spécialement développés pour la fabrication de bandes de métal, en garantissant une finition de surface haute qualité.

Andre Volkers

De notre expert Andre Volkers

André a rejoint Q8Oils en 2010, en qualité d'expert dans le domaine du laminage à froid et il apporte une formation en chimie.

Poser une question à Andre Volkers


Suggérez un topic