Tréfilage du cuivre: comment mesurer la productivité? – Partie 2

Constance de la lubrification

La constance de la lubrification obtenue avec la nouvelle génération de lubrifiants de tréfilage de cuivre peut être démontrée à la fois par des analyses de laboratoire et dans des applications réelles en usine. Dans des conditions contrôlées identiques, il est possible de comparer et de croiser différentes technologies avec des indicateurs clés de performance (KPI) de laboratoire. Le vieillissement artificiel est réalisé au moyen de conditions données de chaleur excessive, de particules fines de cuivre, de flux d’air et d’eau dure répondant à des critères donnés afin d’obtenir un environnement très exigeant pour l’évaluation de l’émulsion de tréfilage. L’équipement à coefficient de friction unique utilisé tout au long du test de l’émulsion permet de déterminer la performance du film de lubrification entre le tréfilé et le cabestan.

Cette méthode de test utilise un équipement de tréfilage pour mesurer la performance de lubrification de l’émulsion de tréfilage et permet donc d’obtenir un résultat plus significatif que celui des méthodes de test de lubrification plus traditionnelles, telles que Falex ou Reichert, utilisées dans l’industrie pétrolière. Les résultats de ce processus de vieillissement artificiel permettent de démontrer des différences entre différentes technologies de lubrifiant de tréfilage. Il est possible de calculer la durée de vie théorique de l’émulsion de tréfilage. Le niveau de lubrification est également contrôlé pour déterminer si la performance demeure constante tout au long de la durée de vie de l’émulsion. Ce résultat est comparé à la dégradation de performances de lubrification généralement observée avec des produits de moindre qualité. La figure 4 présente la machine COF et la figure 5 présente un tableau de données.

Entretien et performance

Tous les concentrés d’huile soluble doivent être conservés à l’intérieur et protégés contre les températures extrêmes engendrées par le gel et l’exposition directe aux rayons du soleil. Les bidons doivent être rangés en vue de prévenir toute infiltration d’eau qui risquerait de nuire au concentré. La solution idéale consiste à poser les bidons sur le flanc avec les bouchons en position trois heures moins le quart.

Mélange

Le processus de mélange de l’émulsion peut également avoir des effets sur la stabilité à long terme et la durée de vie de l’émulsion de tréfilage. Il est donc essentiel de toujours ajouter le concentré à l’eau plutôt que l’inverse, afin d’éviter tout problème d’instabilité. Il est conseillé d’utiliser des unités de mélange, plus spécialement des unités de mélange à déplacement positif qui injectent le mélange dans l’eau. Voir figure 6.

Eau

La qualité de l’eau utilisée pour constituer le mélange est importante pour la durée de vie et la stabilité à long terme de l’émulsion de tréfilage. L’eau doit présenter une dureté moyenne pour la constitution de l’émulsion et une dureté faible pour le réapprovisionnement en émulsion. Il peut également s’avérer préférable, dans certaines applications, d’utiliser de l’eau déminéralisée. Veuillez noter que l’utilisation d’eau adoucie au sel est déconseillée, car les sels à l’origine de la dureté de l’eau sont remplacés par d’autres sels qui risquent d’augmenter les niveaux de conductivité de l’émulsion et de réduire ainsi sa durée de vie.

Nettoyage de la machine

La procédure de nettoyage et de préparation des machines avant leur remplissage avec l’émulsion est importante pour éliminer les débris, les particules fines et les dépôts dans les systèmes utilisés, mais aussi pour retirer la protection anticorrosion des nouvelles machines qui risque de favoriser le moussage initial de l’émulsion.

Entretien et maintenance

Les émulsions doivent toujours être maintenues au niveau de concentration adéquat. Dans un scénario de formation, le « lait » est utilisé par analogie. Le lait est une émulsion d’huile grasse dans l’eau ; il peut être infecté par des bactéries, des champignons ou des levures et se séparer en couches s’il est laissé à l’abandon. Par conséquent, il est important de protéger les émulsions de tréfilage contre toute contamination biologique, afin d’économiser de l’argent et de créer un environnement de travail plus sûr.

Précautions recommandées pour les émulsions de tréfilage

Veillez à maintenir l’émulsion de tréfilage au-dessus des niveaux de concentration minimum recommandés et à utiliser un réfractomètre pour enregistrer la concentration. Stérilisez et nettoyez le système avant d’introduire une nouvelle émulsion. Évitez toute eau contaminée pendant la constitution de l’émulsion. Évitez de jeter des déchets (alimentaires ou humains) dans l’émulsion, car cela risque de provoquer des infections bactériennes graves. Minimisez la présence de particules fines métalliques en utilisant un moyen de filtration d’émulsion efficace. Conservez l’émulsion à une température comprise entre 35 °C et 45 °C en veillant à ce qu’elle ne soit pas contaminée par de l’huile parasite. L’application de simples mesures de précaution et la surveillance générale de l’état de l’émulsion peuvent contribuer à augmenter la durée de vie de cette dernière, à réduire les coûts et à améliorer l’environnement de travail de la machine de tréfilage. Cela se traduit par plus de propreté et donc une meilleure longévité pour les filières de tréfilage et par des machines plus propres et donc plus rapides et plus productives. Les conseils ci-dessus vous feront gagner de l’argent en appliquant de simples techniques souvent négligées par les entreprises de tréfilage. L’émulsion est peut-être le poste de coût le plus faible du processus de tréfilage, mais elle a également la plus grande influence sur la productivité de la machine.

Performance de l’émulsion

Tout au long de la durée de vie de l’émulsion de tréfilage, l’usine doit contrôler et enregistrer des données de production et tenir à jour des registres de surveillance et de maintenance de l’état de l’émulsion. Le taux de consommation de l’émulsion peut être mesuré afin d’être utilisé comme objectif de référence pour mettre en place une procédure permettant à l’opérateur de « prendre possession » de sa machine et des performances de l’émulsion de tréfilage. Les données de tonnage de tréfilés, de taux de réapprovisionnement, d’analyse des ruptures de tréfilé et d’analyse de l’émulsion doivent être enregistrées et contrôlées. L’un de ces services, « Roloil Fluid Care », est un programme de maintenance de qualité supérieure proposé par Roloil et intitulé « Technical Service on the Move » (Service technique en déplacement). Voir figure 7. Le taux de consommation typique d’un processus doit varier de 0,1 à 0,25 litre d’émulsion par tonne de tréfilé de cuivre. Ce taux dépend de la composition chimique de l’émulsion et des pratiques de travail au sein de l’usine, chaque système disposant de son propre chiffre.

À suivre…

Stuart Duff

De notre expert Stuart Duff

Stuart a rejoint Q8Oils en 1985, pour apporter et développer notre expertise dans le marché des lubrifiants pour le Travail des Métaux

Poser une question à Stuart Duff


Suggérez un topic