Moteurs stationnaires à gaz : problématiques des différents types de gaz

Il existe de plus en plus de moteurs à haut rendement sur le marché. Les moteurs à gaz en particulier sont utilisés dans un large champ d’applications tels que les centrales de cogénération, les serres de production ou les applications de production d’énergie (PowerGen) pour répondre aux fluctuations de la demande d’électricité locale. Les systèmes à moteurs à gaz utilisent une gamme variée de combustibles gazeux comme carburants.

À différents défis, différents types de gaz

Les moteurs à gaz peuvent produire de l’électricité parallèlement au réseau électrique local, en mode « isolé », ou pour générer de l’électricité dans des zones reculées. Les caractéristiques physiques et chimiques des différents types de gaz varient énormément. Les moteurs à gaz sont conçus pour fonctionner dans des conditions très spécifiques et sont souvent très sensibles aux modifications de ces fonctionnement. Ces moteurs ont été développés pour fonctionner de manière optimale avec les différents types de gaz  qui doivent toutefois répondre à  des seuils  de spécification. Si le gaz utilisé ne répond pas aux exigences, cela peut avoir des effets négatifs sur le fonctionnement du moteur.

Caractéristiques des types de gaz

Il existe quatre types de gaz généralement utilisés dans les systèmes de moteur à gaz:

    • Gaz naturel
      • Principalement composé à 80-98 % de méthane.
    • Biogaz
      • Gaz généré par la dégradation bactérienne de matières organiques présentes dans les déchets solides tels que les boues ou les déchets agricoles, alimentaires et végétaux.
      • Les huiles de moteur destinées aux installations fonctionnant au biogaz doivent posséder des propriétés de contrôle de l’accumulation d’acide.
      • Ce type de gaz contient des impuretés et des éléments corrosifs comme le sulfure d’hydrogène.
    • Gaz de décharge
      • Gaz récupéré à partir de la dégradation anaérobie de composants organiques présents dans les déchets ménagers et industriels.
      • Le gaz de décharge peut contenir des particules abrasives telles que des siloxanes.
      • Les huiles moteurs conçues pour le gaz de décharge doivent posséder des propriétés de contrôle de dépôts et d’acides puissants supérieures à celles des huiles développées pour des gaz propres.
    • Gaz acide
      • Composé plus ou moins à parts égales de méthane et de dioxyde de carbone.
      • Ce type de gaz contient un certain nombre d’acides et d’impuretés qui doivent être neutralisés pour prévenir l’endommagement des moteurs.

Les moteurs à gaz nécessitent des lubrifiants hautes performances 

Les moteurs à gaz fonctionnant au biogaz, au gaz de décharge, au gaz naturel ou au gaz acide sont soumis à des conditions de fonctionnement extrêmes, plus particulièrement autour de la chambre de combustion. Chaque type de gaz présente ses propres défis.

Q8Oils a développé des lubrifiants pour moteurs à gaz  qui neutralisent les acides formés par la présence de composants acides dans le gaz, tels que le sulfure d’hydrogène, afin de prolonger les intervalles de vidange et la durée de vie des moteurs.

Pour les moteurs fonctionnant au biogaz, au gaz de décharge et au gaz d’eaux résiduaires, Q8 Oils contrôle efficacement les acides et les dépôts nuisibles.

Joris van der List

De notre expert Joris van der List

Aprés 8 ans de service à notre institut de recherche Q8, Joris van der List a rejoint la division lubrifiants (Q8Oils) en 2011 pour devenir notre expert technique dans le marché de l'Energie (avec un cursus d'ingénieur mécanique).

Poser une question à Joris van der List

Suggérez un topic